Coinception

NFTs dynamiques

NFTs dynamiques, une nouvelle évolution des actifs numériques

Les NFTs dynamiques apportent une petite révolution dans l’écosystème web3 et offrent de nouvelles perspectives aux créateurs.

Pour rappel, les non fongible tokens sont des objets numériques uniques, inscrits sur la blockchain. Une fois émis ils ne peuvent plus être modifiés : ils sont donc statiques et leurs métadonnées sont figées.

Avec l’arrivée des NFTs dynamiques (dNFT), il est désormais possible de faire évoluer les NFTs dans le temps, en fonction d’événements particuliers et selon les critères prédéfinis par les créateurs. Ils sont donc programmés pour interagir avec d’autres NFTs ou des sources de données externes.

Un large champ d’application

  • Une œuvre numérique peut ainsi changer d’aspect, de couleurs et de motifs, en fonction de l’heure de la journée ou de la météo.
    Un NFT dynamique qui change en fonction de la météo de Boston, New York

    Dans l’univers du gaming, un dNFT peut évoluer en fonction des actions du joueur : il peut ainsi représenter un objet rare qui devient plus puissant ou plus rare au fur et à mesure de la progression dans le jeu.

  • Dans l’audiovisuel, un contenu sonore ou vidéo peut s’actualiser avec des nouvelles versions ou corrections (ajout de nouveaux titres à un album musical ou de nouveaux épisodes à une série vidéo). Par exemple, Regenerative Resources Co (RRC) a annoncé la sortie de courts métrages dans un format NFT dynamique qui se compose initialement d’une seule image, mais des images supplémentaires sont ajoutées chaque fois qu’elles sont revendues. Ce processus se poursuit jusqu’à ce que le film soit terminé. Les fonds collectés par RRC seront utilisés pour la plantation de mangroves.

 

Pour les marques, les cas d’usages des dNFTs sont nombreux et permettent de renforcer l’user expérience et l’engagement.

Imaginons un constructeur automobile qui peut associer un NFT dynamique à l’achat d’un véhicule : il pourra contenir des informations évolutives sur le carnet d’entretien, le kilométrage, la valeur marchande (…).

Autre secteur : l’immobilier. A l’instar du BIM (Modélisation des données du bâtiment), le dNFT conserve l’historique des maintenances, la date de construction du bâtiment ou encore les transactions passées. Quant aux biens immobiliers virtuels dans les métaverses, le NFT dynamique peut mettre à jour leurs valeurs marchandes en fonction de la popularité d’un lieu ou de ses voisins.

De façon plus générale, les marques peuvent intégrer les NFTs dynamiques dans leur stratégie de fidélisation : selon les achats effectués, le consommateur se voit offrir des avantages supplémentaires !

Ils ont sauté le pas…

Souvent précurseur, le secteur du sport a déjà à son actif de beaux exemples de NFTs dynamiques.

 

– Projet NFT de l’Open d’Australie : les NFTs de la collection représentent des parcelles de terrain 19×19 cm dans la vie réelle, si la balle de match tombe dans votre parcelle, les métadonnées du NFT se mettent à jour en ajoutant des détails du match.

– La collection de NFTs dynamiques de LaMello Ball est corrélée avec les statistiques de la star du basket LaMello. L’un des 8 NFT LaMello Ball a changé d’apparence après que le basketteur ait remporté le titre de Rookie of the Year de la NBA en 2021.

Comment ça marche ?

Les NFTs dynamiques – qui initialement sont des NFTs statiques – ont recours aux Oracles pour intégrer des données externes et interagir avec le monde réel.

Un oracle est une structure de données tierces fournissant l’information externe aux smart contracts d’une blockchain. Une fois que certaines conditions (prédéfinies) sont atteintes, cela déclenche la modification des métadonnées et rend ainsi le NFT « vivant » et évolutif.

L’oracle le plus utilisé aujourd’hui est Chainlink.

Le NFT dynamique va-t-il remplacer le NFT statique ?

Les deux types de NFT présentent des avantages et des inconvénients.

Les NFTs classiques (statiques) sont stables, prévisibles et offrent une plus grande simplicité lors de leur mise en œuvre. Ils peuvent parfaitement répondre aux objectifs d’un projet donné.

Les NFTs dynamiques sont plus interactifs et créatifs. Ils renforcent l’authenticité des NFTs et mettent un frein aux arnaques et aux fraudes puisque le code du NFT dynamique est sécurisé.
En revanche, ils nécessitent de hautes connaissances en programmation blockchain et seront donc plus complexes à développer. Ils devront également faire l’objet d’une maintenance régulière (contrôles et mises à jour).

Pour faire le meilleur choix, il conviendra donc d’étudier de près le contexte d’utilisation du NFT, ses objectifs et enjeux.

 

Même s’ils n’en sont qu’à leurs balbutiements, les NFTs dynamiques présentent de forts potentiels grâce à leurs hauts niveaux d’interactivité, de créativité et de personnalisation. Les dNFTs vont certainement impacter le secteur en révolutionnant la façon de concevoir la propriété et la valeur dans le monde numérique. La seule limite, l’imagination des créateurs !